Porsche GT3R eGT Challenge 2021 OultonPark

Malgré une pénalité coûteuse, l’équipe de course DES Simulation récolte de précieux points

2021-03-05

Tarporley, Royaume-Uni – La troisième manche du championnat eGT3 Challenge avait lieu en campagne britannique sur le mythique circuit d’Oulton Park.

Suite aux mauvaises positions sur la grille de départ lors des deux précédentes courses, le directeur d’équipe, Jean Deslauriers, avait mentionné que l’équipe devait améliorer ses performances en qualification. L’équipe a donc effectué plusieurs essais sur le circuit britannique afin d’obtenir une meilleure place sur la grille. Les réglages de la Porsche obtenus ainsi que le travail de toute l’équipe (mécaniciens et ingénieurs) ont porté fruit avec une 4e place pour Deltell sur la grille de départ PRO-AM (13e au général). « Je suis très heureux que nos efforts aient porté fruits » mentionnait Jean Deslauriers au terme de la séance de qualification.

La stratégie de l’équipe était d’effectuer un seul arrêt et un départ avec le plein d’essence et aucun changement de pneu lors de cet arrêt. La température fraiche et le temps clément on fait en sorte que la pression des pneus ne fût pas un problème pour Deltell.

Le départ a été chaotique mais Deltell a bien su éviter les pièges, si bien qu’après quelques tours il se trouvait en 8e position et gagnait rapidement du terrain sur Katjounis. C’est à deux de large que les pilotes se présentaient pour la chicane Britten’s(virage 7-8-9). En raison du style de pilotage agressif du pilote Français (Katjunis), Deltell a opté de court-circuiter la chicane et éviter ainsi l’accrochage malheureusement, cette décision a fait en sorte que les commissaires de l’épreuve ont décidé d’imposer une pénalité de type « stop and go » de 10 secondes au pilote franco-canadien. « Je connais le style de Katjunis, qui est agressif  tout comme moi, d’autant qu’il était au point de corde pour le premier gauche de la chicane Britten’s […] ça ne valait pas la peine  d’insister. J’ai donc coupé la chicane sur sa partie asphaltée pour éviter le pire. […] ce que je ne savais pas c’est que malgré ma manœuvre sécuritaire, les commissaires m’ont infligé une lourde pénalité de 10 secondes[…]. Je trouve cette décision difficile à accepter d’autant plus qu’on demande aux pilotes de rester sécuritaire. Il n’était nullement question de tricher ou gagner du temps. » Jean Deslauriers était également furieux de la décision des commissaires de l’épreuve. « Je ne comprends pas cette décision. Certes, Deltell a court-circuité la chicane mais ce stop and go de 10 secondes est complètement ridicule. […] Avec le temps de passage aux puits, c’est plus de 30 secondes que nous avons perdu. […] Les pilotes qui ont volé le départ ont reçu une peine plus clémente. »

Au final, Deltell se voit perdre un top 10 assuré, mais finit toutefois à la 8e place en classe PRO-AM (16e au classement général), soit son meilleur résultat en course depuis le début de la saison. Cette récolte de points, positionne l’équipe au 11e rang avec 16 points au classement.

Espérons que la belle progression de l’équipe de course DES Simulation se poursuive dans deux semaines sur le circuit italien d’Imola.